Une police inspirée des rues égyptiennes qui répond à un problème des designers arabes

https://eyeondesign.aiga.org/a-font-inspired-by-egyptian-streets-that-addresses-a-big-problem-for-arabic-designers/ date de publication, le 11 octobre 2022

Felfel est une des polices de la fonderie Boharat. qui considère les polices comme les ingrédients de la recette du design.

Nom : Felfel

Créateur : Abdo Mohamed

Fonderie : Boharat

Date de sortie : initialement 2021, mais la police est toujours en cours

Histoire : La fonderie de caractères indépendante Boharat Cairo a été fondée l’année dernière (2021). Son fondateur, Abdo Mohamed, est actuellement basé à Dubaï et sort une nouvelle police chaque trimestre. Cette police, Felfel, s’inspire de « l’identité visuelle des rues d’Égypte », selon son créateur, qui a commencé à travailler sur la police en 2020, en observant le processus de création de caractères comme infini. « Les rues égyptiennes sont un musée de calligraphie ouvert de manière chaotique », poursuit Mohamed. « Chaque rue a cette Ruq’ah [un style d’écriture arabe conçu pour écrire rapidement] peinte sur un mur avec une annonce pour un cours ou l’ouverture d’un magasin, ou même avec les prix des fruits et legumes. Il est possible de voir ce style sur les voitures de livraison ou sur d’ancienne signalétique de magasin. La police s’inspire également d’un vieux livre utilisant des caractères métalliques, que Mohamed a trouvé dans un vieux magasin.

Le style Ruq’ah influence fortement le design de Felfel. « C’est fortement lié aux rues du Caire ; c’est notre style d’écriture arabe quotidien, et il y a si peu de polices qui ont ce style que vous pouvez les compter avec vos mains », explique Mohamed. « C’est un style de lettrage largement utilisé, mais pas sous forme de caractères. » Le nombre de polices Ruq’aa dans la scène du design arabe est très faible en lien avec le nombre de polices arabes existante.

Traditionnellement, le lettrage s’étend en diagonale du haut à droite vers le bas à gauche, « donc entre deux mots, il y a un grand espace qui ne fonctionne pas bien avec plus de trois mots », explique-t-il. Felfel, quant à lui, coule horizontalement.

Pourquoi ça s’appelle Felfel ? Le nom de la fonderie Boharat signifie « épice » en arabe, et tous ses noms de polices sont donc basés sur ceux d’épices (d’autres noms de polices incluent Zaatar et Siwa). En arabe, « Felfel » signifie poivre. « Chaque police donne une saveur différente à un design », explique Mohamed.

« Cuisiner une fonte est un voyage – un travail continu en cours – et Felfel est le premier membre d’une nouvelle famille d’ingrédients, chacun avec un caractère, un poids et une saveur uniques pour un assaisonnement parfait. » Quelles sont ses caractéristiques distinctives ? Le fait que Felfel s’inspire du lettrage de style Ruq’ah signifie que Mohamed a dû relever le défi de rendre les lignes de base habituellement inclinées non inclinées. Il tenait à donner à Ruq’ah une « touche moderne », afin qu’il existe un large éventail de possibilités alternatives. « La partie la plus difficile était le développement, car nous essayions d’atteindre toutes les alternatives calligraphiques de ligatures et de les rendre disponibles », explique-t-il. « Pour permettre à l’utilisateur de contrôler chaque détail de la police, certains mots peuvent avoir 12 à 18 alternatives. »

Il est disponible en arabe, persan et ourdou.